Formulaire de contact, flux rss et réseaux sociaux

Espaces verts

La ville de Bollène possède de nombreux espaces verts d’accompagnement routier, de parcs mais aussi de jardins.

jardin_bollene

Le service Cadre de vie de la mairie de Bollène est en charge de l’entretien d’environ 900 arbres, dont un bon tiers de platanes.

Aussi, la municipalité s’est engagée dans une gestion écologique et économique de ces espaces verts. Les plantes choisies sont des plantes régionales, adaptées au sol, et ayant une faible consommation d’eau. De même, le bois, issus de la taille des arbres de la ville, est broyé et réinjecté dans les massifs fleuris, en paillage protecteur.

Bollène est une ville fleurie. Fin 2018, elle a obtenu sa troisième fleur décernée par le jury régional du label Villes et villages fleuris de Provence Alpes Côte d’Azur. C’est une belle reconnaissance pour le travail de la ville et de ses jardiniers ces dernières années.

Les espaces verts en quelques chiffres

  • 900 arbres
  • 1000 mètres de cyprès
  • 990 mètres de haies : troènes, pyracanthas, lauriers amandes, buis, romarins
  • 400 mètres de lauriers roses
  • 5105 m² d’arbustes
  • 200 jardinières
  • 3000 m² d’allées
  • 350 m² de massifs fleuris
  • 26 800 m² de gazon

Les “Jardins du Lez” en cœur de ville

Depuis leur ouverture en mars 2019, les Jardins du Lez ne désemplissent pas.

Il manquait un lieu de promenade et de divertissement en centre-ville, un lieu intergénérationnel, agréable et tranquille. Désormais, sportifs, familles, enfants, seniors disposent d’un magnifique parc aménagé longeant les bords du Lez.

Des équipements de qualité sont mis à la disposition du public, bancs, jeux et mare pour enfants, agrès de cardio et de musculation pour les sportifs, parcours de footing, espace d’ombre pour les promeneurs, fontaine à eau…

Un espace condamné depuis la fermeture par arrêté préfectoral du camping municipal situé en zone inondable devenu un lieu de vie et d’animation à part entière, c’est une belle reconversion pour ce lieu qui était à l’abandon depuis de nombreuses années.

Un snack se trouve à l’entrée du jardin proposant boissons et sucreries, des beaux jours jusqu’à la fin de l’automne.