Formulaire de contact, flux rss et réseaux sociaux

Délinquance générale 2009-2012 : -30%

Délinquance générale 2009-2012 : -30%

photo

Le 14 octobre dernier, se tenait, en mairie, la réunion plénière du CLSPD, Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance, sous la présidence du maire de Bollène et en présence des représentants des services de l’Etat (directeur de cabinet du Préfet, colonel de gendarmerie, etc.), des collèges, des bailleurs sociaux, des transports publics, etc.

L’occasion pour le colonel Roguiez, du groupement de Vaucluse de présenter les chiffres de l’année 2012. Pour la quatrième année consécutive, la délinquance générale a baissé à Bollène. – 8,5% pour la seule année 2012 ; -30% depuis 2009. De même, en 2012, les cambriolages ont baissé de presque 30% en 2012. Ces chiffres sont encourageants mais ne sont, bien évidemment, pas satisfaisants : il y a toujours trop et il y aura toujours trop d’insécurité.

Point noir : les violences intra-familiales, qui, elles sont en hausse.

Comme l’a souligné le directeur de cabinet du Préfet de Vaucluse,monsieur Olivier Tainturier : « l’action de la police municipale est loin d’être anecdotique, ce sont des professionnels plutôt accrocheurs ».Le chiffres le confirme : à Bollène, la police municipale est particulièrement active : 173 interpellations en flagrant délit en 2012, des milliers d’interventions, 17 500 appels reçus etc.

La prévention n’est pas non plus oubliée, puisque de nombreuses sessions ont été organisées dans les écoles au sujet de la sécurité routière, ou à l’attention des seniors.

Le CLSPD s’est conclue par la signature d’une nouvelle convention de coordination entre police municipale et gendarmerie nationale.