Formulaire de contact, flux rss et réseaux sociaux

Une police municipale sur tous les fronts !

Une police municipale sur tous les fronts !

Le 28 juin dernier, un véhicule roulant à vive allure est intercepté avenue Emile Lachaux. Soumis à un test, l’individu montre qu’il est sous l’emprise de l’alcool. Il est donc remis à l’officier de police judiciaire de permanence.

Le lendemain, 29 juin, vers 0h30, une patrouille de la police municipale repère un véhicule qui sort de l’autoroute à vive allure. Les policiers font donc signe au conducteur de s’arrêter, mais celui-ci préfère s’enfuir. Une course-poursuite s’engage donc… Le chauffard n’hésite pas à forcer le passage, obligeant les véhicules à se ranger sur le bas côté. De même, il n’hésite pas à prendre un rond-point en contre-sens,toujours à vive allure… La voiture finit cependant par être stoppée par les véhicules de police lancés à sa poursuite. Son chauffeur ne se laisse pas contrôler et s’en prend aux policiers. Il est donc rapidement maîtrisé, menotté et remis à l’officier de police judiciaire de permanence. Cet individu n’était pas titulaire du permis de conduire.

Quelques heures plus tard, dans l’après-midi, la police municipale est alertée : une moto-cross circule en ville à vive allure. La police municipale entre en action, et très vite, une patrouille repère cette moto. Son conducteur ne répond pas aux avertissements des policiers et prend la fuite, non sans mettre en danger d’autres conducteurs, en grillant des stops ou en doublant par la droite, par exemple. La vidéosurveillance est donc appelée en renfort et suit l’individu dans sa tentative de fuite. Celle-ci prend fin, puisque le motard est stoppé et remis à la gendarmerie nationale.

Le 1er juillet, à 1h40 du matin, un conducteur roulant à vive allure avenue Sadi Carnot est rattrapé. Il est sous l’emprise de l’alcool. L’homme est remis à la gendarmerie. Le même jour, vers 20h15, une patrouille de la police municipale remarque un véhicule mal stationné, rue Auguste Louis. Aussi, les policiers s’arrêtent, afin de verbaliser le véhicule, dont, en plus, le contrôle technique n’est plus à jour. C’est à ce moment là que le conducteur sort d’un bar voisin et tout en refusant le contrôle, s’en prend aux policiers, n’hésitant pas à les menacer. Il est bien heureusement rapidement maîtrisé. Cet homme n’est pas titulaire du permis de conduire et est recherché par la Justice. Il est donc conduit à la gendarmerie nationale.

Un peu plus tard dans la soirée, peu après 22 heures, les policiers municipaux entendent un grand bruit avenue Giono. Un véhicule vient de percuter un candélabre. Au moment où les policiers arrivent sur les lieux, ils remarquent que le conducteur et son passager tentent d’échanger leurs places et de fuir. Cette fuite est immédiatement stoppée et les deux individus, un homme et une femme, sont contrôlés. Le conducteur est sous l’emprise de l’alcool. Il est donc remis à l’officier de police judiciaire de permanence.

Le 2 juillet dernier, la police municipale se fait doubler par un véhicule qui franchit une ligne blanche ! Aussitôt, la patrouille de police se lance à la poursuite du chauffard. Celui-ci accélère atteignant les 170 kilomètres heures en agglomération ! Pour faciliter sa progression, il n’hésite pas à franchir des lignes blanches ou à doubler par la droite dans des ronds-points. Heureusement, le chauffard est rapidement stoppé, par une deuxième patrouille de police, appelée en renfort. Il tente de se rebeller, mais est vite maîtrisé et conduit à la gendarmerie nationale. C’est un individu bien connu des services de police.

Le 3 juillet, une patrouille de police remarque trois individus qui sortent d’un champ, les bras chargés de branches de cerisiers ! Pris en flagrant délit de vol en réunion, les trois personnes, de nationalité roumaine, sont donc contrôlées. L’un d’entre eux est recherché par la justice. Il doit effectuer une peine de quatre mois de prison ferme. Les trois sont donc remis à l’officier de police judiciaire de permanence.

Marie-Claude Bompard rappelle que la police municipale est disponible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 au 04 90 30 36 85.