Formulaire de contact, flux rss et réseaux sociaux

Jean-Pierre Lambertin obéit au communautarisme !

Jean-Pierre Lambertin obéit au communautarisme !

Communiqué de presse de la municipalité de Bollène

13 mars 2013

Dans un communiqué de presse publié sur son site internet, la communauté de communes affirme qu’ « il n’y pas d’adaptation des menus en fonction des croyances religieuses des usagers ». Pourtant, cette même intercommunalité affirme également, dans la presse des 8 et 9 mars dernier, qu’elle prévoit des menus de substitution, lorsque du porc est au menu dans les cantines scolaires.

Ces menus de substitution existaient déjà du temps de Marc Serein. La municipalité Bompard souhaitait dès cette époque les supprimer, avant que la responsabilité des cantines ne soit transférée à l’intercommunalité, peu de temps après son élection.

Aussi, dénonçant ce double langage, Marie-Claude Bompard et les élus de Bollène demandent la suppression de ces plats de substitution.

En effet, il est clair que, sans même évoquer le gaspillage qui en découle, la mise en place de ces menus communautaristes entraînent des coûts supplémentaires pour le contribuable. La cantine n’est pas un service obligatoire, mais un service mis en place pour faciliter la vie quotidienne des familles. Par ailleurs, il faut rappeler que les menus sont annoncés longtemps à l’avance, et du porc n’est pas consommé très souvent dans les cantines (seulement deux fois pour le mois de mars, par exemple). Il n’est nullement question de forcer les enfants à manger d’un aliment. En revanche, les familles doivent être responsabilisées. Si des parents ne souhaitent pas que leur enfant mange de tel ou tel aliment, ils ne sont pas obligés de l’inscrire à la cantine.

C’est comme cela, et seulement comme cela, que les revendications communautaristes, totalement étrangères à notre civilisation, seront contenues.