Formulaire de contact, flux rss et réseaux sociaux

La municipalité de Bollène soutient les pompiers !

La municipalité de Bollène soutient les pompiers !

A la fin du conseil municipal du 13 février, Marie-Claude Bompard a présenté une motion de soutien aux sapeurs-pompiers de Bollène. Cette motion fait suite aux différentes actions entreprises par les sapeurs-pompiers bollénois pour faire connaître leur opposition à la suppression de 5 postes de pompiers professionnels au centre de secours de Bollène. Marie-Claude Bompard avait d’ailleurs reçu, récemment, des représentants syndicaux.

Notons que les socialistes ont refusé de voter cette motion de soutien aux sapeurs-pompiers de notre commune !

« Depuis plusieurs semaines, les sapeurs-pompiers du service départemental d’incendie et de secours de Vaucluse se mobilisent contre le projet de nouveau règlement opérationnel. Manifestations et actions syndicales se sont ainsi multipliées ces derniers mois. Une pétition a été lancée à ce sujet. Ces initiatives se heurtent au refus systématique du président du SDIS 84 d’une réelle concertation.

La municipalité de Bollène a été récemment interpellée par des représentants syndicaux du centre de secours de Bollène quant aux conséquences de ce projet. Ainsi, le centre de Bollène perdrait 5 postes sur les 32 actuellement prévus. Un départ à la retraite n’a d’ailleurs pas été remplacé à ce jour.

Pour conforter le maintien de l’ensemble des postes, les sapeurs-pompiers de Bollène, opposés à ce redéploiement, avancent plusieurs objections découlant de la réalité de leur activité sur le territoire :

– le nombre d’interventions en hausse depuis quatre ans,

– les nombreux risques majeurs présents sur le territoire (inondation, feux de forêts, risque sismique, risque industriel, risque nucléaire, risque de transport de matières dangereuses),

– l’éloignement des services d’urgence hospitaliers.

Par ailleurs, il faut rappeler que la municipalité de Bollène verse chaque année entre 650 000 et 750 000 euros au budget du SDIS 84. A ce titre, elle aurait pu être informée officiellement de ce projet de redéploiement de personnel et de suppression de postes au centre de Bollène. Cela n’a pas été le cas. Il a fallu attendre la mobilisation des sapeurs-pompiers professionnels pour que la municipalité en soit informée.

Au regard de ce qui précède, le Conseil Municipal de Bollène demande au Président du Service Départemental d’Incendie et de Secours de Vaucluse :

– de prendre en compte, dans le nouveau règlement opérationnel, la spécificité de Bollène et les nombreux risques présents sur le territoire de la commune,

– d’associer à la concertation la commune de Bollène en qualité de financeur du SDIS,

– de maintenir les 32 sapeurs pompiers professionnels actuellement prévus au centre de Bollène ».